Une insuffisante prise en compte des risques d’inondation

CEPRI45 | 23 Juillet 2019 - 15h55

Dans le domaine de la prévention du risque d’inondation notamment, l’intégration dans les documents d’urbanisme se limite le plus souvent à l’énumération des risques. Le risque est souvent traité comme une thématique particulière du projet de territoire sans réflexion transversale au projet d’aménagement du territoire à moyen et long terme.
Certains documents tentent l’exercice mais cela est souvent lié à un engagement particulier des collectivités sur la thématique (suite à une inondation ayant occasionné des dégâts importants par exemple).

Rares sont les documents d’urbanisme, qui prennent en compte le risque d’inondation sous toutes ses dimensions (réduction de l’aléa, gestion du risque de ruissellement pluvial, solidarité, définition des zones constructibles ou non, utilisation des sols, réduction de la vulnérabilité, etc.). La plupart tiennent compte du risque de manière parcellaire et non dans sa globalité. Les marges de progrès sont encore importantes.

Back to top