Porter au coeur du projet la rpéservation de la nature et des espaces

DDTM34 | 17 Juillet 2019 - 15h33

Trop souvent, les enjeux agricoles, forestiers et naturels, pourtant considérés isolément comme primordiaux, sont portés au second plan derrière les enjeux de développement économique et de création d’emplois. Ainsi, les documents d’urbanisme laissent des ouvertures facilitant in fine le projet au détriment du milieu et renvoient souvent la déclinaison du principe ERC au stade projet.
Porter la préservation de la nature et des terres agricoles comme priorité nationale permettrait d’asseoir l’élaboration des documents d’urbanisme sur cet enjeu et d’en faire le fil conducteur des DU.

Back to top