La planification de demain

Le rôle de la planification de demain

Le rôle de la planification de demain

Comment rendre lisible et compréhensible pour tous le projet de territoire local ?

Ajouter ma contribution
  • Intéresser les habitants

    Toulouse Métropole | 29 Août 2019 - 16h12

    Il est nécessaire de développer les actions de concertation et d’information, de former des collèges de citoyens.
    L’urbanisme reste un domaine complexe. Il ne faut pas être simpliste mais mettre en évidence les logiques de territoire.

  • Une faible marge de manœuvre pour les élus

    GAELLE | 31 Juillet 2019 - 18h01

    Les outils de planification permettent de moins en moins aux élus d'y inscrire leur projet de territoire.
    A mon sens, ils manquent de souplesse et sont vécus plus comme de véritables contraintes que comme des leviers par les élus.

    Au-delà du fait que les procédures d'élaboration ou de révision soient souvent longues, les documents de planification sont assimilés à un empilement de documents supra s'imposant au niveau local et laissant une faible marge de manœuvre aux élus et aux objectifs stratégiques qu'ils entendent atteindre. Ils s'en désintéressent donc pour la plupart.

    La planification reste un exercice difficile confrontant territoire "rêvé" et territoire "réel"...

  • Le projet de territoire dans le PLU(i)

    toto | 25 Juillet 2019 - 14h58

    Le PLU(i) porte, au sens de la loi, le projet de territoire inscrit dans le PADD(i).
    Mais dans la réalité, le PLU(i), comme son ancêtre le POS, ne porte que le droit des sols "pour tous". Misère et déchéance ! La grande partie de la population ne se sent pas concernée par le PADD(i) et les élus, sursollicités par les différents contrats-projets-animations-réunions etc... "oublient" que, dans la douleur souvent, ils ont enfanté d'un PADD(i) qui devrait leur servir de fil conducteur pour TOUS les projets et pour la gestion quotidienne de bien des choses.
    Alors le projet de territoire ne devrait il pas être, à l'échelle de chaque intercommunalité, un document prescriptif à part, un document de mandat, et le PLU(i) un outil de gestion du droit des sols ? En remontant et déconnectant du document d'urbanisme le projet de territoire, ne permettrions nous pas une meilleure lisibilité pour tout un chacun du projet de territoire ? Car qui lit, juste pour le plaisir, un PLU(i)?

    RB13
    Effectivement le PADD est censé être la pièce maîtresse et central du PLU/PLUi/SCOT. Il devrait être très clair et concis, pour qu'on comprenne très simplement le projet de territoire. Mais dans la réalité, bien souvent, ça reste un document encore trop long, trop complexe, trop technique.
  • Rendre les règles lisibles et compréhensibles

    Urba Chambon | 09 Juillet 2019 - 17h44

    Tout est dans le titre ! Pour que les concitoyens se saisissent d'une règle, qu'ils puissent se l'approprier, faut-il encore qu'elle soit lisible, rapidement compréhensible. Pour cela, quoi de mieux qu'un schéma illustrant visuellement ce qui est attendu ou interdit ? Certains BET utilisent déjà ces outils, qui doivent certes demander un temps d'élaboration certain, mais d'autres sont encore dans le "copié-collé" de textes difficiles à démêler.. Peux mieux faire !

  • Vaste question à laquelle les documents de planification ne parviennent pas à répondre

    SCOT57200 | 04 Juillet 2019 - 16h52

    La planification est trop techno... Il faut inventer des histoires, s'adresser à nos concitoyens via des sujets qui les touchent au quotidien, inviter les jeunes à mieux s'investir dans les choix qui pourront être faits pour eux : impliquer les écoles (éducation civique...)?
    Aujourd'hui les crédits dédis à la concertation et aux enquêtes publiques sont aberrants au regard des effets! C'est beaucoup de temps, beaucoup d'argent pour peu d'effets.

  • plu

    MARIE29 | 21 Juin 2019 - 05h33

    le plu de ma commune est élaboré par un organisme - aucune concertation avec la population et la mairie- on découvre que le PLU est en cours d'élaboration quand on demande un CU opérationnel, et là on découvre que le terrain passe en zone naturelle agricole et pourtant il y a une demande mais pas pour les lotissements
    en zone rurale les hameaux sont vivants et conviviaux, mais parait-il, il faut éviter les nouvelles constructions (c'esr une hérésie de diminuer une telle quantité de terrains constructibles dans une commune avec un littoral étendu et bien sûr très urbanisé au détriment des autres zones proche du bourg

    img_3117.jpg - (1.08 Mo)
  • un PLU traduit en guide pratique

    NFabre | 27 Mai 2019 - 16h01

    Pour le public et les particuliers, l'entrée principale sur le document du PLUi est le zonage/règlement qui s'applique à leur propriété.
    Afin de simplifier la lecture du document, permettre aux habitants de comprendre les enjeux qui ont permis d'aboutir à la règle et rendre le document lisible, il pourrait être interessant de traiter le dossier PLUi par des guides établis pour chaque zone. Le PLUi se retrouvereait donc avec 2 pièces principales: le diag initial et les guides par zones. Chaque guide par zones reprendrait les enjeux identifiés sur le secteur, les orientations qui ont été choisies pour répondre à ces enjeux, et la déclinaison règlementaire (règlement écrit + OAP).
    Le public pourrait donc comprendre la logique de l'élaboration de la règle sur un secteur sans avoir besoin de piocher dans tous les documents (et leurs milliers de pages)

Back to top