Une faible marge de manœuvre pour les élus

GAELLE | 31 Juillet 2019 - 18h01

Les outils de planification permettent de moins en moins aux élus d'y inscrire leur projet de territoire.
A mon sens, ils manquent de souplesse et sont vécus plus comme de véritables contraintes que comme des leviers par les élus.

Au-delà du fait que les procédures d'élaboration ou de révision soient souvent longues, les documents de planification sont assimilés à un empilement de documents supra s'imposant au niveau local et laissant une faible marge de manœuvre aux élus et aux objectifs stratégiques qu'ils entendent atteindre. Ils s'en désintéressent donc pour la plupart.

La planification reste un exercice difficile confrontant territoire "rêvé" et territoire "réel"...

Back to top