Modernisation du SCoT

Le contenu thématique du Scot

Le contenu thématique du Scot

Quel rôle le Scot doit-il jouer en matière de transition écologique ?

Ajouter ma contribution
  • Garant de la performance environnementale et de l'adaptation des territoires

    CITADIA | 11 Juillet 2019 - 16h06

    Le SCoT fixe un cadre pour l’évolution des territoires et doit en ce sens les accompagner dans la transition écologique. Toutefois, celui-ci n’en reste pas moins un document d’urbanisme qui doit s’attacher à encadrer les dynamiques d’aménagement et d’occupation de l’espace, et déléguer aux autres documents de planification environnementale (PCAET, SAGE…) les sujets particulièrement opérationnels (ex : la performance énergétique des bâtiments, la gestion locale des déchets, etc.) qui ont du mal à trouver une réelle efficacité dans les SCoT.
    En revanche, le SCoT peut être le garant de :
    -La performance environnementale et de la santé humaine dans le développement urbain.
    -L’adaptation des territoires face au changement climatique en ciblant son intervention sur la prévention des risques naturels et leur évolution, du bruit, la protection du patrimoine naturel et culturel, la végétalisation et perméabilité des villes, l’équilibre de la ressource en eau...

  • SCOT prospectif = SCOT de transition

    SCOT57200 | 04 Juillet 2019 - 16h01

    Le SCOT doit traiter de la transition dans une approche prospective. La projection d'un SCOT à 20 ans ne peut pas se faire sans intégrer les questions de transition écologique, numérique, climatiques... qui auront des incidences sur nos modes d'habiter, de consommer, de nous déplacer... Le SCOT est l'un des lieux d'échanges et de prise de conscience de ces problématiques pour les élus. Les traductions règlementaires de ces questions ne se feront toutefois pas forcément de façon claire et thématique mais plutôt de manière transversale (?)

  • Contribution de RTE à la consultation relative à la planification des territoires

    RTE - Réseau de Transport d'Electricité | 03 Juillet 2019 - 19h19

    Le réseau public de transport d'électricité exploité par RTE, présent sur le territoire d'une commune sur deux en France, constitue un maillon indispensable de la transition écologique dont la sécurisation et la prise en compte en amont dans les documents d'urbanisme répondent directement aux enjeux des politiques écologiques.

    Le document .PDF associé est identique à celui joint à la contribution de RTE pour le thème Climat/Air/Energie ; sous-thème « Comment assurer une plus grande stabilité des documents d’urbanisme face aux évolutions des politiques de qualité de l’air et de transitions écologique et énergétique ».

  • Les SCOT apportent beaucoup à la transition

    PSDT SYBARVAL | 14 Juin 2019 - 16h19

    L’élaboration d’un SCoT a toujours été pour les élus locaux l’occasion de défricher des sujets collectivement, et d’accompagner la déclinaison locale de grands enjeux nationaux.
    Ce faisant, il est indéniable que les SCoT ont beaucoup apporté:
    - en faisant progresser la culture des élus sur les questions d’habitat et de densité, de consommation foncière, de trames vertes et bleues, de meilleure articulation de l’urbanisation avec les transports en commun
    - en renforçant la capacité des élus à appréhender les politiques publiques dans leur globalité/transversalité et à arbitrer au mieux entre des enjeux parfois contradictoires
    - en constituant au sein des structures porteuses de SCoT une ingénierie locale pour mettre en œuvre les orientations fixées et accompagner les élus au quotidien. Cette ingénierie est parfois la seule ressource à disposition des élus, notamment dans les territoires ruraux et jouent un rôle important de conseil et d’accompagnement des communes en matière d'urbanisme

  • UN OUTIL STRATEGIQUE POUR LA TRANSITION ECOLOGIQUE

    SCoT Bergeracois | 12 Juin 2019 - 09h05

    Les SCoT de génération « Grenelle » ou « ALUR » incluent dans leur D.O.O. les principes du développement durable et incitent à la mise en œuvre de la transition écologique dans les territoires.
    Les syndicats de SCoT comme le notre portant à la fois un SCoT et un PCAET adossé au SCoT favorisent la transition écologique dans une démarche d’ensemble coconstruite avec les acteurs volontaires du territoire.
    La spécificité d’un établissement public de SCoT porteur d’un PCAET et d’un dispositif type par exemple Contrat de Transition Ecologique pourrait constituer une opportunité intéressante de mise en oeuvre de ses orientations en la matière, de par ses compétences et son regard transversal en matière d’organisation du territoire, de sobriété foncière, de transition énergétique et d’adaptation au changement climatique.

  • Ce n'est pas la mission première des SCOT

    Michael Weber | 09 Juin 2019 - 13h12

    La transition écologique est une question qui dépasse le périmètre des SCOT. Lutter contre la fragmentation des territoires, réintroduire des espaces, mettre en place les trames vertes bleues...
    Le SRADDET et les Chartes de PNR par exemple sont plus adaptés pour répondre à ces enjeux.

    Doro Thée
    D'accord sur le fait que le SRADDET est la bonne échelle pour définir les enjeux et avoir un impact sur le cours de "l'histoire" mais pour la prise en compte de ces enjeux je trouve que le SCoT est la bonne échelle. Quand c'est la Région qui délimite les trames vertes et bleues par exemple, les élus et même les habitants ont toujours l'impression que c'est les autres territoires qui sont concernés et pas eux. Je parle pour un territoire très rural. Je pense que le SCoT a fait prendre conscience que notre territoire a des problèmes de fractionnement des espaces, que les corridors se réduisent, que certaines espèces disparaissent....
  • Le SCoT pour relever les grands défis de demain

    FEDESCOT | 05 Juin 2019 - 18h12

    Le SCoT d'hier n'est pas celui de demain: la "modernisation" du SCoT doit lui permettre de mieux relever les grands défis auxquels nous devons faire face : * Le défi des grands équilibres territoriaux : pour assurer le lien entre le rural et l’urbain, penser nos territoires en flux et pas seulement en espaces ; * Le défi d’aller encore plus loin dans la gestion économe du foncier : le Gouvernement évoque « Zéro artificialisation nette » et les SRADDET fixent des objectifs de baisse de la consommation foncière à -50 % en 2025 ou 2030 et zéro ou -75 % à l’horizon 2050 ; * Le défi de toutes les transitions : démographiques avec l’adaptation des territoires au vieillissement, économiques et sociales mais aussi écologiques, énergétiques, et climatiques.Face à ces défis, les élus ont besoin d’outils pour construire la vision de l’avenir des territoires et de scènes de gouvernances élargies, interterritoriales, qui facilitent les échanges entre acteurs et la prise de décision entre les élus.

  • L'apport des SCoT

    FEDESCOT | 05 Juin 2019 - 17h56

    L’élaboration d’un SCoT a toujours été pour les élus locaux l’occasion de défricher des sujets collectivement, et d’accompagner la déclinaison locale de grands enjeux nationaux.
    Ce faisant, il est indéniable que les SCoT ont beaucoup apporté:
    - en faisant progresser la culture des élus sur les questions d’habitat et de densité, de consommation foncière, de trames vertes et bleues, de meilleure articulation de l’urbanisation avec les transports en commun
    - en renforçant la capacité des élus à appréhender les politiques publiques dans leur globalité/transversalité et à arbitrer au mieux entre des enjeux parfois contradictoires
    - en constituant au sein des structures porteuses de SCoT une ingénierie locale pour mettre en œuvre les orientations fixées et accompagner les élus au quotidien. Cette ingénierie est parfois la seule ressource à disposition des élus, notamment dans les territoires ruraux et jouent un rôle important de conseil et d’accompagnement des communes en matière d’urbanisme

  • Un chouia.

    AudacesTerritoriales | 27 Mai 2019 - 16h16

    Le scot a de fortes chances d'être oublié au moment où on aurait besoin de dispositions fortes. A voir, la pression récurrente sur la création d'emplois lors d'opérations "ambitieuses ", conduisant en général à une augmentation de la consommation d'énergie. Le scot devrait être aussi évalué par le prefet, le charger de veiller à l'articulation avec l’ensemble des documents sectoriels(Etat stratége et évaluateur)

  • Une bonne échelle et un bon ancrage dans les territoires

    SCOT Bessin | 24 Mai 2019 - 12h01

    L'échelle du SCOT me semble pertinente pour développer des objectifs de transition écologique. Dans ce cadre, l'élaboration de PCAET à l'échelle du SCOT est pertinente. Leur articulation appelle a être renforcée.

    L'histoire des SCOT avec les EPCI et les commune, son ancrage territorial, sont également des atouts. Parler de transition écologique, par le prisme du SCOT, support de médiation reconnu dans les territoires, peut faciliter les débats, notamment avec les élus locaux et les partenaires institutionnels. Il y a une habitude de travail autour du SCOT qui peut profiter au traitement de la transition écologique dans les territoires.

J'ajoute ma contribution

Le temps des contributions en ligne aux ordonnances SAR, SCoT et Hiérarchie des normes, est désormais révolu. Vous pouvez toujours contribuer à la partie "planification de demain".

Back to top