Modernisation du SCoT

Le contenu thématique du Scot

Le contenu thématique du Scot

Comment le SCoT peut-il jouer un rôle dans la modernisation des mobilités ?

Ajouter ma contribution
  • Acteurs de la mobilité multiples et partiellement associés

    CITADIA | 11 Juillet 2019 - 16h40

    Le SCoT peut avoir un rôle de modernisation des mobilités mais il serait alors nécessaire de mettre en place un volet de contractualisation avec l’ensemble des acteurs. En effet actuellement, les SCoT font surtout part d’intentions à ce sujet car les acteurs de la mobilité sont multiples (Etat, Région, département, de temps en temps agglomérations) et ne sont que trop partiellement associés. Le SCoT ne travaillant pas sur l’engagement de ces partenaires dans le temps, les intentions exprimées sont trop peu souvent mises en œuvre, en témoigne les réalisations constatées lors des révisions de SCoT.

  • Le SCOT peut il jouer un rôle dans la modernisation des mobilités ?

    SCOT57200 | 04 Juillet 2019 - 16h16

    Le SCOT doit développer une approche prospective et inventive en la matière. Les difficultés rencontrées en milieu rural ne pourront pas être réglées par les SCOT mais par un positionnement adapté des AOT. Une co-construction des mobilités de demain doit être renforcée entre SCOT et AOT.

  • SCoT : outil support de la réflexion mobilité - aménagement

    SCoT Bergeracois | 12 Juin 2019 - 09h23

    Dans le contexte de raréfaction des ressources fossiles, de surconsommation foncière et de changement climatique global, la façon de penser les déplacements doit être revue pour créer des modèles urbains plus durables, soucieux de nos modes de vie contemporains et de l’environnement. Le SCOT traite la question de la mobilité et des déplacements comme un élément-clé du développement du territoire et un préalable aux différents projets d'aménagement.
    Quand nous parcourions 5km/jour en moyenne il y a un siècle, nous en faisons 45 aujourd’hui. Malheureusement ces kilomètres sont fortement « carbonés » ce qui oblige à repenser le « toujours plus vite, plus loin et plus individualisé ». Face à la disparition des distances, comment penser les territoires en fonction de l’usage du temps de leurs habitants et des conséquences pour la planète (35% de nos émissions de CO2 sont dues aux transports) ?
    Le SCoT est l’outil support de cette réflexion .

  • Le SCoT participe à relever les grands défis de demain

    FEDESCOT | 05 Juin 2019 - 18h56

    Le SCoT porte la vision stratégique d’avenir du territoire à 25 ans en assurant la transversalité et la cohérence des politiques publiques. L’outil tire une partie de son efficacité de sa portée réglementaire, mais il puise sa capacité transformatrice dans la formulation d’un projet de territoire à long terme. Il est porteur de plusieurs avancées : * le SCoT élargit le regard et le travail des élus à d’autres échelles de territoire que celui de leur mandat, contribuant ainsi largement au développement de l’intercommunalité. * Comme exercice de prospective, le SCoT oblige à ouvrir l’horizon temporel d’un territoire et à en déborder les frontières : il est par conséquent un vecteur d’interterritorialité(s) fédérateur, autrement dit de réflexion à grande échelle et de négociation/coopération entre territoires. Chaque SCoT est un laboratoire où peuvent s’inventer et s’expérimenter d'autres modalités de gouvernance et d’action publique territoriale.

  • SCOT et modélisation des mobilités

    Laurent | 03 Juin 2019 - 11h06

    Le SCOT souffrent d'absence de modélisations qui pourraient justifier les choix d'affectations des espaces publics et des infrastructures, en particulier routières. Et ce d'autant plus que les choix de densifications ou préservations des espaces impactent les mobilités.
    Aujourd'hui, on sait bien davantage qu'il y a dix ans modéliser les mobilités, des piétons aux TC et aux trains en passant par les nouveaux usages et les scénarios de "dé-mobilités" ou absence des déplacements induits pas les nouvelles organisations des territoires.
    Il faut en profiter et confier beaucoup plus son SCOT à la modélisation de ses effets avant de le formaliser

  • Développer une approche transversale et pluridisciplinaire des mobilités

    SCOT Bessin | 24 Mai 2019 - 14h23

    Le SCOT fixe des orientations et des objectifs permettant d'organiser le développement des territoires, par le biais notamment de la définition d'une armature urbaine.

    A travers ces dispositions, la question des mobilités peut être très largement abordée, en particulier la "juste proximité" entre les zones résidentielles et les aménités urbaines, ainsi que le rôle des haltes ferroviaires.

    Dans ce cadre, le SCOT peut participer à la modernisation des mobilités, en créant un cadre propice à la diversification des modes de transports, en particulier en milieu rural où ce sujet est très délicat.

    Toutefois, les moyens opérationnels du schéma sont plutôt faibles pour encourager au report modal ou à la baisse de l'utilisation de la voiture. D'autres cadres sont peut être plus pertinents (PDU, PDE, PLUi...) ou à inventer.

  • Comment le SCoT peut-il jouer un rôle dans la modernisation des mobilités ?

    maire | 20 Mai 2019 - 15h22

    Le scot ne doit pas favoriser que les villes intenses, il doit aussi planifier les transports dans les zones rurales plus reculées, peuplées d'administrés qui migrent tous les matins vers les centres urbains pour leur travail. Les transports en commun doivent pouvoir arriver de façon correcte avec des fréquences indispensables à l'usager au moins jusqu'à 30 kms de la ville centre intense dans laquelle l'activité économique a été concentrée depuis 40 ans.

J'ajoute ma contribution

Le temps des contributions en ligne aux ordonnances SAR, SCoT et Hiérarchie des normes, est désormais révolu. Vous pouvez toujours contribuer à la partie "planification de demain".

Back to top