Planification stratégique à urbanisme opérationnel

CITADIA | 11 Juillet 2019 - 17h10

Pour que le SCoT soit porteur de réels contenus et soit décliné en actions concrètes, il est souvent proposé des études complémentaires, des focus dans les PLUi, etc. qui sont onéreux et complexes à mettre en place dans le cadre des documents d’urbanisme de rang inférieur. Le SCoT doit rester dans son rôle de traducteur des orientations législatives au contexte local, d’adaptateur des dispositions pour qu’elles soient traduites correctement à l’échelle communale/intercommunale. Le principal écueil de l’opérationnalité des SCoT repose dans le fait qu'il n'existe pas de moyens d'imposer à une collectivité d'établir un doc d'urbanisme. Dans certains secteurs, comme le Lot par ex, le RNU, tel qu’il est appliqué, donne plus de souplesses aux collectivités, il est donc certain que les PLU/PLUi vont mettre des années à sortir. Lorsqu’un SCoT est approuvé il faudrait donc interdire tout PC pour un nouveau logement dans les communes non couvertes par des docs d'urba 4 ans après leur approbation

Back to top