Compatibilité et mise en oeuvre du SAR

Pepo | 12 Juillet 2019 - 13h54

Sur un petit territoire insulaire de 1108 km2, la profusion de documents d'urbanisme est source de confusion et d'insécurité juridique.En Martinique 1 SAR, 3 SCOT, 34 PLU ne favorisent pas une vision cohérente de l'aménagement du territoire et du développement durable qu'elle doit proposer et mettre en oeuvre. Le SAR a pâti de cette dilution malgré des orientations claires et partagées. On peut s'interroger sur cette superposition, pour laquelle la notion de compatibilité révèle ses limites laissant in fine l'interprétation au juge. Des opérations d'aménagement soutenues par les services de l'Etat parce que potentiellement "porteuses d'emplois" sont réalisées en dépit des règles et principes de préservation de la biodiversité comme un centre commercial autorisé en zone de mangrove à Ducos, ou lorsque des centrales photovoltaÎques sont implantées dans des espaces agricoles AOC

Back to top